Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Rallye du Pays de Dieppe 2011

Chaud...

 

Ce week-end (06,07,08 mai 2011) s'est déroulé la 39ème édition du Rallye du Pays de Dieppe.

Il représente un parcours total de 320 km. Il comporte une étape divisée en 4 sections, soit 11 épreuves spéciales pour une longueur totale de 139,1 km.

http://farm4.static.flickr.com/3656/5703702276_9e2c8873d0.jpg

Mickael SAGNOT

 

* E.S. Gonneville (N° 1/4/7/10 - 4 x 10,000 km)

* E.S. Bacqueville - 'La Vienne'(N° 2/5/8/11 - 4 x 13,250 km)

* E.S. Royville - 'La Saane'(N° 3/6/9 - 3 x 14,100 km)

 

Cette édition est un très bon cru avec pas moins de 130 engagées et par conséquent une future belle bagarre en vue dans les différents groupes et classes.

Pour notre part, nous retrouvons dans notre classe quatre concurrents dont un avec qui nous avions déjà roulé au Touquet en début de saison (Eric DENIS).

 

1ère boucle de trois épreuves spéciales: 

http://farm3.static.flickr.com/2572/5703702744_7a84c681ff.jpg

 

Nous commençons par "l'ancienne nouvelle" spéciale de Gonneville sur scie. C'est une spéciale assez technique, étroite et gravillonneuse.

Nous partons sur un bon rythme mais comme à l'habitude avec une petite retenue afin d'éviter les différents pièges que referme ce chrono.

Nous perdons une poignée de seconde en étant gênés au milieu de la spéciale par un concurrent en N3 (cf. : caméra embarquée ES1).

Au Point Stop: la pédale des freins de la 106 est molle et nous n'avons plus du tout de frein!!!

Gros stress... pendant le routier ça s'arrange ; le système se refroidit et les freins reviennent petits à petit.

Nous partons pour la Vienne & la Saâne avec une certaine retenue et en appréhendant chaque gros freinage.

Malgré ça, 80% de l’épreuve chrono se passe plutôt pas mal.

Sauf que le problème ressurgit dans les derniers 500m de l'ES... Idem dans l’es3. Sur les premiers kilomètres pas de soucis et après une douzaine de kilomètres… pédale de frein au plancher.

Nous sommes même obligés de finir le dernier kilomètre en freinant avec le frein à main (cf : camera embarquée ES3).

Malgré ces problèmes nous sommes seconds de la classe à 16 secondes de Pierre HAZEBROUCK et Eric DENIS est à 7 secondes derrière nous.

 

De retour à l'assistance; grosse purge des freins et vérification de tout le système de freinage, rien d'anormal n'apparait.

Nous repartons un peu plus confiant mais pas totalement.

 

 

  

2ème boucle: 

Ca se passe plutôt bien sur Gonneville, mise à part sur le freinage avant le calvaire, où j'ai la sensation que mon harnais s'est ouvert, plus de peur que de mal car il s'est juste détendu

(Surement mal placé au niveau du Hans). Je le ressers et continue à annoncer mes notes!

Sur la Vienne ça se passe bien sauf sur les derniers centaines de mètres de la spéciale où nous reperdons les freins. Ca chauffe et la température extérieure n'arrange pas les choses (28°c).

Ca s'annonce très difficile pour le 2ème tour sur la Saâne car les deux spéciales s'enchainent et il y'a à peine dix minutes avant de s'élancer à nouveau sur la piste.

Mais nous avons la chance avec nous! Il y a un arrêt de course de quasiment 30 minutes ce qui permet aux freins de revenir à une température raisonnable.

Cette dernière spéciale de la seconde boucle se passe sans soucis! Pierre HAZEBROUCK abandonne. Nous restons malgré ça second car Eric DENIS nous passe devant pour 8 secondes

 

De retour une nouvelle fois à l'assistance; re-purge du système de frein et installation de la rampe pour l'autre moitié du rallye.


http://farm6.static.flickr.com/5150/5703702436_a8a5924a40.jpg

 

ES7: Gonneville 

Nous sommes gênés par la sortie de Laurent BOLAINGUE. En effet au premier tour, nous voyons au dernier moment dans la nuit un commissaire qui agite son drapeau jaune, nous ralentissons et nous apercevons que la route est quasiment bloquée quand nous sortirons de la boucle. Nous espérons que pendant la minute trente ou nous repartons faire la boucle que l'auto aura bougée. Nous levons le pied par sécurité et arrivons sur place avec l'auto encore très mal placé (cf : camera embarquée ES7).

Nous la contournons et passons quasiment à l'arrêt à côté d'elle.

Verdict : Nous perdons beaucoup de secondes (nous déposerons une réclamation auprès de la relation concurrent). Nous sommes, de plus les seuls du A6 à être gêné car juste après nous

L’organisation a neutralisé les départs. Eric DENIS nous reprends 12 secondes en plus.

 

ES8 & 9: La Vienne et Saâne 

Nous repartons avec dans l'esprit de remonter et se bagarrer avec Eric DENIS... mais la malchance s'acharne sur nous ; Cédric m'annonce: "Il y'a quelque chose dans la direction, je suis obligé d’en lâcher"

Nous concédons donc encore 17 secondes (5 & 12 secondes) à la saxo. Ce qui donne à Eric DENIS une avance de 37 secondes. Au sortir de la Saâne en plus de la voiture qui ne va pas très bien, je me sens mal, nauséeux et très faible. La chaleur nous abat et apparement je ne suis pas le seul à en souffrir car plusieurs concurrents sont victime de petits malaises. Pour moi c'est 30 minutes de repos à l'assistance; mais pour nos mécanos c'est complètement différent.

Nous avons un problème de direction à élucider avant de reprendre le départ des deux dernières spéciales. Et miracle rien de méchant,  quoique ça aurait pu être très dangereux... ce n'est que le volant qui se dessert!

http://farm3.static.flickr.com/2732/5703708528_808e4dfe62.jpg

Trystan LUCAS

 

Nous ne savons pas si nous allons bénéficier d'un temps forfaitaire pour l'ES7 donc nous repartons dans le doute le couteau entre les dents afin de mettre la pression à Eric DENIS.

Propre dans Gonneville, un peu de spectacle dans Bacqueville et de l'attaque...

Nous rallions la ligne d'arrivée; heureux d'être là car comme tous le monde le sait, Dieppe est un rallye très cassant et physique tant pour les hommes que pour la mécanique.

Nous repartons pour le podium à Dieppe en ayant en tête que nous sommes second de classe. Sur le retour, je regarde impatiemment que les chronos de Eric DENIS tombent (sur internet); ES10: nous lui reprenons 10 secondes... ES11: le chrono n'arrivera jamais...

Il vient d'abandonner sur touchette puis casse mécanique. Nous finissons donc 1er du A6 à 1m56s du second Philippe BARABE

 

C’est avec une grande joie que nous décrochons donc notre deuxième victoire de classe de l'année.

http://farm6.static.flickr.com/5223/5703133607_81cdfa4b37.jpg

Philippe MORTOIRE

  Justement je tiens à remercier

 

- Cédric pour sa confiance,

- L’assistance et notre préparateur pour le travail qu'ils nous font sur l'auto

(la fiabilité et la performance de l'auto font que nous passons de superbes week-ends à nous bagarrer avec les copains et à réaliser notre passion... alors un grand MERCI)

- Melissa comme à l'habitude pour l'intendance

- Et tous les amis, la famille qui nous ont suivit ce week-end sur la route... et vous étiez nombreux!!!

- Les photographes et vidéastes pour les merveilleux souvenirs que vous nous apportez.

 

Maintenant je vous donne rendez vous pour le rallye du Tréport le 04 juin prochain.

 

Merci de votre visite. Vous pouvez vous inscrire à la newsletter (en bas à droite de votre écran) pour être les premiers au courant de toutes les news de l'équipage.

 

http://farm6.static.flickr.com/5230/5703702584_3b6b86d18d.jpg

Haut de page